Décret BACS

Répondez à ses enjeux et améliorez les performances énergétiques de votre patrimoine immobilier.

Qu'est-ce que le Décret BACS ?

Le Décret Tertiaire, piloté par l’ADEME, est paru le 1er octobre 2019 et fixe des objectifs de réduction de consommations énergétiques pour les bâtiments tertiaires de plus de 1000 m². Les objectifs fixés par le Décret Tertiaire sont basés sur une année de référence comprise entre 2010 et 2020. Pour rappel, une baisse de 40% de la consommation est prévue pour 2030, puis 50% pour 2040 et enfin, une réduction de 60% pour l’année 2050.

Entré en vigueur le 21 juillet 2021, le Décret BACS (Building Automation and Control System), émanant du Décret Tertiaire, impose aux propriétaires de bâtiments tertiaires neufs ou existants, disposant de systèmes de chauffage ou de climatisation dont les équipements ont une puissance nominale supérieure à 290 kW (pour l’échéance de 2025) ou supérieure à 70 kW (pour l’échéance de 2027), d’installer un système de pilotage énergétique.

Pour les bâtiments neufs :

Tous les bâtiments dont le permis de construire est déposé un an après la parution du décret (donc au 21 juillet 2021) sont soumis à l’obligation de mise en place d’une régulation sur les équipements de chauffage ou de climatisation.

Pour les bâtiments existants :

L’obligation porte sur la mise en place d’une régulation dès le changement ou l’installation d’un équipement de chauffage ou de climatisation.

La Gestion Technique du Bâtiment (GTB) est la solution la plus pertinente pour répondre au décret. La GTB devra être de classe A ou B selon la norme NF EN ISO 52120-1 : 2022 (Performance énergétique des bâtiments – Contribution de l’automatisation, de la régulation et de la gestion technique des bâtiments).

L’approche globale est centrée sur trois principes :

  • L’enveloppe du bâtiment qui assure l’énergie nécessaire pour répondre aux attentes et aux besoins en matière de confort ou de sécurité 
  • La qualité des systèmes qui prend en compte la performance du chauffage, ventilation et climatisation 
  • L’exploitation des équipements dans le but de consommer le moins d’énergie possible
 

Les équipements concernés par le Décret BACS sont le chauffage, la climatisation ainsi que la ventilation. Les bâtiments tertiaires devront alors installer un système de GTB (Gestion Technique du Bâtiment) d’ici le 1er janvier 2025 pour les bâtiments dont la puissance nominale dépasse 290 kW et d’ici le 1er janvier 2027 pour les bâtiments dont la puissance nominale dépasse 70 kW.

Logo agence de la transition écologique
ADEME - Agence de la transition écologique
Checklist GTB
Décret BACS

Comment répondre au Décret BACS ?

Afin d’assurer le suivi des consommations d’énergie d’un ensemble de bâtiments et de réguler celles-ci selon les besoins des utilisateurs, l’installation d’une GTB (Gestion Technique du Bâtiment) est la solution qui s’impose pour répondre aux exigences du Décret BACS. Les différents équipements tels que le chauffage, la climatisation et la ventilation transmettent ainsi les informations à la GTB qui peut piloter la performance des systèmes. La GTB analyse l’efficacité énergétique et instaure une comparaison constante avec des valeurs de référence, cela, dans l’objectif de détecter des pertes d’énergie et des axes d’amélioration. Grâce à l’interopérabilité des systèmes avec les différentes installations techniques du bâtiment, l’analyse est possible. Le système de GTB installé devra être de classe A ou B (à fort rendement ou avancé).

Ce système de GTB est valorisé car il permet d’optimiser les dépenses d’énergie en maîtrisant leurs coûts. En parallèle, ces équipements intelligents sont gages de confort grâce, notamment, à l’anticipation d’incidents.

Décret BACS : Classification GTB

Le Décret BACS classe les systèmes GTB pour évaluer l’efficacité de la gestion et du contrôle des bâtiments, de la classe A (la plus performante) à la classe D (la moins performante). Cette classification repose sur des critères tels que l’automatisation, la surveillance énergétique et les capacités de régulation. 

L’audit GTB détermine précisément la classe de votre système et identifie, si besoin, les améliorations nécessaires pour répondre aux exigences du Décret BACS.

En évaluant et classant votre GTB, vous pouvez :

1. Assurer la conformité réglementaire : La classification permet de vérifier que votre système est en conformité avec les normes et règlements actuels, ce qui est crucial pour éviter les sanctions et pour bénéficier d’éventuelles incitations gouvernementales.

2. Identifier les lacunes : Une classification précise révèle les déficiences dans les systèmes actuels, permettant de cibler les améliorations nécessaires pour optimiser la gestion énergétique et technique du bâtiment.

3. Prioriser les investissements : Comprendre où se situe votre système dans une échelle de classification aide à allouer efficacement les ressources pour les mises à niveau ou les remplacements nécessaires.

4. Améliorer la performance : En vous alignant sur les critères de classification, vous pouvez adopter des technologies et des pratiques avancées qui augmentent la performance énergétique et opérationnelle de votre bâtiment.

5. Faciliter la gestion et la maintenance : Un système classifié et bien organisé simplifie les opérations quotidiennes, la maintenance, et permet une réponse rapide en cas de défaillances ou d’anomalies.

Illustration classe gtb
Systèmes GTB
dispositif-cee-renforce
Les certificats d'économies d'énergie

Financez votre mise en conformité au Décret BACS par les CEE

La loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique), parue en 2005, met en place les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), un dispositif de soutien gouvernemental au profit de la transition énergétique.

Les obligés (fournisseurs d’énergie et distributeurs de carburants) doivent encourager l’ensemble des consommateurs (collectivités territoriales, ménages et professionnels) à réaliser des économies d’énergie.

Le dispositif de financement CEE peut couvrir entre 60 et 80% de l’installation d’un système de GTB. La couverture varie selon la typologie du bâtiment (retail, bâtiment d’enseignement, bureau,…) ainsi que la superficie de celui-ci.

Nos experts estiment gratuitement la prime CEE à laquelle vous êtes éligible pour l’installation ou la rénovation d’une GTB : 

 

Le décret tertiaire résumé

Décret tertiaire résumé : le “Décret Tertiaire” concerne la réduction de la consommation d’énergie dans les bâtiments tertiaires de plus de 1000 m² en France. Il fixe des objectifs de réduction d’énergie pour 2030, 2040 et 2050 et exclut certains types de bâtiments comme les structures temporaires ou les lieux de culte. La plateforme OPERAT est utilisée pour le suivi des consommations.

Qu'est-ce qu'un décret ?

Un décret est une mesure réglementaire ou spécifique établie par le président de la République ou le Premier ministre, conformément aux prérogatives accordées par la Constitution au pouvoir exécutif. Il existe deux formes principales de décrets : les décrets d’application et les décrets autonomes. Ces décrets sont classifiés en trois niveaux : les décrets en Conseil des ministres signés par le président, les décrets en Conseil d’État et les décrets simples, tous deux signés par le Premier ministre.

Tout ce que vous devez savoir

Téléchargez nos contenus exclusifs gratuitement :

Découvrir tous les enjeux essentiels du Décret BACS avec ce livre blanc.

Découvrir les 5 erreurs à éviter pour appliquer au mieux le décret.

Découvrir l’outil CYRISEA de supervision permettant de centraliser et de contrôler les données de vos équipements.

Assurez-vous d’être aux normes, de comprendre les enjeux et de mettre en place les solutions adéquates grâce au checklist.

CYRISEA améliore la performance énergétique des bureaux et le confort des occupants en proposant une offre complète et transversale qui couvre l’ensemble de vos besoins.